Les rives sont la chance du fleuve puisque, l'enserrant, elles l'empĂȘchent de devenir marĂ©cage.
Jacques de Bourbon-Busset